Nos Partenaires

Tout au long de l'année, nous vous proposons une sélection de produits, réalisés parmi les meilleurs producteurs dans leurs spécialités. Nous avons construit -au fil des années- une relation de confiance et de proximité avec des agriculteurs et des artisans locaux. Après plusieurs années de collaboration, nous sommes heureux de pouvoir vous faire partager le fruit de notre travail, de notre passion.

Nicolas Burri - Chef Cuisinier

C'est pourquoi nous travaillons avec la Maison Polmard, pour la viande :

Eleveur et boucher dans la grande lignée de son père, François POLMARD décide de créer son élevage. Il se plonge dans de longues recherches sur les différentes races bovines, leurs alimentations, leurs bien-être mais également sur la maturation. Un seul objectif : produire une viande ultime. A son tour, depuis quelques années, Alexandre POLMARD poursuit ce patient travail de perfection aux côtés de son père.

Ce que vous pourrez lire à propos de la Maison Polmard :

"L’ambition de la Maison Polmard est d’élever la boucherie au rang de la gastronomie et cette exigence nous a poussé à effectuer un travail de recherches génétiques sur les races bovines depuis le milieu du XIXème siècle. Aujourd’hui, la Maison Polmard n’élève que des Blondes d’Aquitaine dans son Domaine de Saint Mihiel. Elles sont issues d’un croisement entre les races : Garonnaise, blonde du Quercy et blonde des Pyrénées. Ces vaches ont la spécificité d’avoir le grain de viande le plus fin du patrimoine génétique Français. Nous ne sélectionnons que les plus beaux spécimens de veaux qui deviendront de magnifiques génisses en grandissant dans notre ferme. Nous avons des critères de références précis pour les choisir comme le sexe, la finesse du cuir ou la douceur des poils. Nos veaux grandissent au grand air sur les vertes étendues du Nord-Est de la France. Ils profitent du cadre unique de notre domaine de Saint Mihiel et se développent dans un environnement entre champs et forêts. La Maison Polmard donne naissance à une nouvelle ère de la Boucherie, une ère qui tire profit des années de recherches en laboratoire, des connaissances technologiques et génétiques acquises mais aussi et d’un savoir-faire familial transmis avec passion depuis 6 générations. Parce que la finalité alimentaire n’est pas un aboutissement mais une partie du processus dégustatif notre intransigeance qualitative est à la mesure de notre ambition : vous faire aimer notre viande !"


C'est pourquoi nous travaillons avec la Chèvrerie du haut de la vigne à Mignéville :

Ce que vous pourrez lire à propos de la Chèvrerie du haut de la vigne à Mignéville :

Sur le chemin qui mène de l’école du village à Vaxainville, un corps de ferme et un discret écriteau : « Chèvrerie du haut de la Vigne » (on a cultivé la vigne même à Mignéville). C’est là que s’ébattent depuis quelques semaines 39 chèvres et 19 chevrettes.

Après un emploi de coiffeuse, un autre dans une boutique d’articles de sport, dans la restauration et la commercialisation de savon à base de lait d’ânesse, Nathalie Baccus se retrouve au chômage au moment où naît sa 3e fille. Pôle emploi lui fait passer des tests psychotechniques qui révèlent son aptitude et son goût pour le travail avec les animaux. La ferme du grand-père est libre. Le projet mûrit pendant 18 mois et Nathalie, à 39 ans, retourne à l’école passer un BP responsable d’exploitation agricole. « L’école, trois enfants, un module à passer chaque mois, la préparation du projet, les démarches administratives, juridiques, banques, assurances…, c’était assez stressant. »

Le 6 janvier, c’est l’ouverture. Elle a racheté un troupeau de chèvres alpines à un agriculteur partant à la retraite, en plus de matériel divers. « J’allais sur place, j’ai beaucoup appris à son contact. Je ne mélange pas la traite du matin avec celle du soir, cela me fait beaucoup plus de travail mais le fromage est meilleur. » Ses produits, elle les vend dans la boutique et sur les marchés de Baccarat, Lunéville et Badonviller : chèvres frais, à l’échalote, à l’oignon, ciboulette, figue ou graine de moutarde, bûches, pyramides ou encore le bourschèvres…

Nathalie donne une belle leçon d’optimisme, de lucidité et surtout de courage. Souhaitons-lui de réussir pleinement. »Moi j’y crois, en ce projet ; ce ne sera pas évident, ce n’est pas toujours rose même si on fait le travail qu’on aime


C'est pourquoi nous travaillons avec la Chocolaterie Valrhona :

Ce que vous pourrez lire à propos de la Chocolaterie Valrhona :

Depuis 1922, Valrhona est une Chocolaterie française qui fournit les meilleurs chefs et artisans. Créée par un pâtissier pour les pâtissiers, Valrhona met son savoir-faire au service de la gastronomie, pour offrir aux professionnels un chocolat d’exception. Artisans et restaurateurs du monde entier se tournent depuis 90 ans vers Tain l’Hermitage pour y trouver des chocolats uniques, indispensables à la réussite de leurs créations.

Choisie par les meilleurs maîtres pâtissiers et chocolatiers à travers le monde pour sa grande palette aromatique constamment enrichie d’innovations, Valrhona a pour ambition de promouvoir l’épanouissement gastronomique des Hommes.

Dans un souci de dialogue et d’éthique, Valrhona s’appuie sur des relations de co-développement de longue durée avec les planteurs et les grands Chefs.


C'est pourquoi nous travaillons avec la Caves Saint Charles :

C'est en 1933 à Lunéville que Monsieur Charles MEYER, s'est lancé dans le commerce des vins de tables, achetés à l'époque dans le Sud de la France et en Algérie.

En 1936 Il a installé ses locaux à Marainviller. Ses produits étaient acheminés en gare de Marainviller dans son propre wagon citerne, repris et livrés aux particuliers, conditionnés dans des fûts de 30 à 110 litres.

En 1955 Monsieur MEYER Charles décide d'investir dans un groupe d'embouteillage et de vendre du vin en litre ainsi qu'en bouteilles. Les vins fins étaient aussi rentrés en vrac.

Début 1966 Charles se retire et confie son entreprise à trois de ses enfants (Simone, Hubert, Jean-Louis) qui firent une Société Anonyme avec, à sa tête comme PDG, Monsieur Jean-Louis MEYER.

En Août 1982 Monsieur Jean-Louis MEYER confie les rênes de l'entreprise à Monsieur Joël MEYER (fils d'Hubert).

En 2005 Mademoiselle Angélique MEYER (sa fille) a intégré l'entreprise dans l'objectif de poursuivre la tradition familiale.

En 2011 Monsieur Jimmy MEYER (neveu de Joël MEYER) vient renforcer l'équipe. Ce qui démontre bien l'attachement des Caves Saint Charles à son esprit familial.

Depuis 2015 Angélique et Jimmy MEYER reprennent progressivement la gérance de l'entreprise en épaulant Monsieur Joël MEYER.

Ainsi, les Caves Saint Charles sont résolument tournées vers l'avenir tout en perpétuant la tradition du passage de flambeau d'une génération à l'autre... tranquilement et harmonieusement... comme l'on élève les grands millésimes...


C'est pourquoi nous travaillons avec la maison Metz Bleger :

La maison METZ BLEGER a le plaisir de vous faire découvrir sa gamme prestigieuse de vins et Crémants d’Alsace,vinifiés et élevés dans ses chais, nichés au pied du Haut- Koenigsbourg.

Frédéric METZ a aujourd’hui pris ses marques en associant le savoir-faire de ses ancêtres à sa passion afin d’obtenir des vins de qualité ; héritier d’une longue tradition familiale, la qualité reste au cœur de ses préoccupations.

"Viticulteur de génération en génération, la maison familiale était installée au cœur du village de RODERN depuis 1598. Malheureusement suite à un incendie en 2001, elle a été totalement sinistrée. Notre production de vins d'Alsace a donc due être déplacée. C’est ainsi que nous avons été amenés, vu l’évolution des normes de sécurité et du manque de place au sein du village, à délocaliser nos chais et le matériel d’exploitation en zone artisanale, sur la commune de Saint-Hippolyte. En 2015, nous avons également transféré le caveau de dégustation à cette même adresse, ce qui nous permet de faire visiter nos caves à notre clientèle pendant la dégustation. Désormais, nos chais et notre caveau de dégustation de vins d'Alsace se situent à une même adresse, rue de l'Ancienne Briqueterie à Saint Hippolyte."

La maison METZ BLEGER exploite un domaine de 14ha sur sept communes, ce qui donne à ses vins une particularité résultant de l’association de plusieurs terroirs.

Le fameux Pinot noir de RODERN, le Grand Cru Gloeckelberg ont fait sa réputation mais elle vous propose également d’autres cuvées d’exception comme les crémants d’Alsace (blanc et rosé), les vendanges tardives et le pinot noir décliné sous différentes formes, avec plus ou moins d’intensité de couleur (rouge ou vieilli en fût de chêne et le rosé de Gabin).


C'est pourquoi nous travaillons avec la boulangerie pâtisserie Payeur de Baccarat :

Une équipe mais à l’origine un homme passionné par son métier, Jérôme Payeur, qui, à l’âge de 14 ans, fait son apprentissage dans les Vosges à Epinal.

Diplôme en poche, il part pour l’étranger découvrir d’autres saveurs. En 2000, il revient en France pour s’installer une première fois à Blamont et, depuis 2007, à Baccarat et Azerailles avec son fils Anthony.

Leur objectif est de vous proposer tous les jours des produits de qualité en boulangerie et en patisserie en Lorraine, issus de leur expérience et de leur savoir-faire. Une boulangerie pâtisserie à Baccarat de grande renommée récompensée par de nombreux prix pour sa spécialité le pâté lorrain de Baccarat :

MEILLEURS PÂTÉ LORRAIN de Meurthe et Moselle

  • Médaille d’or en 2007, 2011, 2014
  • Médaille d’argent en 2010

MEILLEURE GALETTE de Meurthe et Moselle

  • Médaille d’or en 2014

Et la Maison PAYEUR a représenté la Lorraine au Japon à la foire internationale d’OSAKA en Mars 2015. Elle a réalisé et fait déguster ses pâtés lorrain à plus de 160 000 visiteurs pendant semaines.


C'est pourquoi nous travaillons avec les Primeurs de l'Est